Indigène

Cercle consultatif

Le Cercle consultatif autochtone vise à créer un espace pour développer une compréhension plus approfondie du contexte historique et culturel et des impacts continus de la colonisation.

Le Cercle

La nouvelle approche souhaitée

Le cercle est une nouvelle approche souhaitée qui wilJ'influence la façon dont Waterlution peut coexister dans le monde et approfondir la compréhension du fait que tous les êtres vivants sont connectés. Le Cercle consultatif autochtone vise à créer un espace pour développer une compréhension plus approfondie du contexte historique et culturel et des impacts continus de la colonisation. Ce processus will veiller à ce que les enseignements autochtones et les connaissances partagées soient intégrés dans les outils et les ressources utilisés dans la programmation et les projets de l'organisation, et garantir que le personnel, les bénévoles et les membres du conseil d'administration disposent des outils et de la compréhension des connaissances traditionnelles afin que nous puissions tous travailler vers réconciliation.

Co-développement

Waterlution a appris aux côtés des membres du Cercle consultatif autochtone à initier et à co-élaborer des protocoles de participation autochtone, des plans de communication et un plan d'action.

Notre objectif

Notre objectif est d'approfondir continuellement les relations communautaires avec les peuples autochtones en mettant en œuvre les protocoles d'engagement autochtone, les plans de communication et la planification que les membres du Cercle ont guidés et co-développés et will être continuellement inclus dans tous les aspects de Waterlution projets et programmes.

Conseillers du Cercle autochtone

Angela De Montigny

Angela DeMontigny est une créatrice de mode primée, une artiste, une entrepreneure et une mentore du patrimoine cri/métis. DeMontigny est née et a grandi sur la côte ouest de la Colombie-Britannique, bien que ses racines familiales se trouvent dans la colonie de la rivière Rouge, sur le territoire du Traité 1 au Manitoba, en Saskatchewan et dans le Dakota du Nord. 

Angela est une pionnière de la mode de luxe autochtone depuis plus de deux décennies sous sa marque « DeMontigny ». Grâce à la création de ses magnifiques et authentiques produits de mode, d'accessoires, de style de vie et de bien-être (LODGE Soy Candles), elle a contribué à tracer la voie de la mode autochtone à l'échelle nationale et internationale. Elle récupère son identité de femme autochtone et honore ses ancêtres en incorporant sa culture dans ses créations et son art tout en utilisant ses dons de designer et d'entrepreneur. 

Également artiste accomplie, Angela a reçu une importante commande d'art public en 2020 pour sa sculpture révolutionnaire « All Our Relations » qui a été installée sur le front de mer de Hamilton le 30 septembre 2023 – Journée nationale pour la vérité et la réconciliation. Cette belle cérémonie a réuni la communauté autochtone et celle de Hamilton pour rendre hommage aux survivants des pensionnats, aux enfants qui ne sont jamais rentrés chez eux, et pour célébrer la réconciliation en action. Elle est ravie d'avoir pu co-créer un héritage d'art public indispensable à la ville, qui wilJe serai également un espace désigné pour le rassemblement de la communauté autochtone urbaine. Les projets futurs visent à développer davantage un volet éducatif avec des programmes destinés à la jeunesse et au tourisme. 

https://hamiltoncitymagazine.ca/waterfront-art-is-a-soaring-thoughtful-ode-to-indigenous-ways-of-thinking/

Jay Havens

Clan de l'ours Mohawk, Six Nations

Jay Havens est un artiste multimédia bispirituel, éducateur et collaborateur d'origine Kanien'keha:ka (Haudenosaunee) et canadienne écossaise. Havens est né sur des terres connues sous le nom de Haldimand Tract et a grandi sur les terres non cédées Sto:lo et Musqueam près de Vancouver, au Canada.

Il s'agit d'un scénographe expérimenté dans les performances et installations spécifiques au site, les peintures murales, les projections et les œuvres d'art en techniques mixtes pour les galeries, les musées et les espaces publics. La pratique de Havens englobe le réapprentissage des modes de vie des Onkwehon:we (peuples autochtones) et leurs recherches se sont concentrées sur les méthodes autochtones de développement des connaissances appliquées aux processus créatifs et logistiques de la scénographie. Jay est titulaire d'un baccalauréat en beaux-arts de l'Université de la Colombie-Britannique, du département de théâtre, de cinéma et d'écriture créative, ainsi que d'une maîtrise en beaux-arts de l'Université d'art et de design Emily Carr. Au cours de leurs 19 années de carrière, les points forts de leur projet comprennent la cartographie par projection d'une longue maison Haudenosaunee sur l'hôtel de ville de Stratford, une œuvre d'art flottante dans le port de Toronto appelée The Peacemaker's Canoe et une peinture murale sur les fenêtres de l'Opéra de Vancouver. Plusieurs des tissages sculpturaux de Jay se trouvent dans les collections du New York State Museum et il conçoit actuellement des œuvres d'art publiques pour des sites dans tout le sud de l'Ontario. Jay collabore également à la conception de décors et de costumes pour des compagnies de scène professionnelles telles que Caravan Farm, Centaur ou Axis Theatre et est ravi de rejoindre le Département des arts de la communication de l'Université de Waterloo en janvier 2023 en tant que professeur adjoint enseignant la scénographie et le design thinking. cours. Havens est membre des Designers associés du Canada (IATSE 659) et de CARFAC. Il est un fier citoyen du Mohawk, Bear Clan des Six Nations de Grand River.

Kawennakon Bonnie Whitlow MA

Wakskare : réveil, Clan de l'Ours
Kanyen'kehaka niwakonhwentsyo:dix,
Nation Mohawk
Ohswe:ken Nitewake:non, Six Nations de la rivière Grand
Ka'nihstenhsera, Mère
Rawennahatyes ronwa:yats ne riyen:'a, de Rawennahatyes

Kawennakon revitalise les pratiques culturelles et se connecte aux cérémonies spirituelles ancestrales, aux danses et aux chants traditionnels depuis le début de la vingtaine. Elle parle le kanyen'keha, une langue seconde, et apprend, enseigne et milite en faveur de la revitalisation des langues ancestrales depuis le début de la trentaine. Elle est une chercheuse, une auteure, une conférencière, une organisatrice communautaire, une cavalière de l'unité, une coureuse de l'unité, une voyageuse, une activiste, une artiste et une actrice (entre autres). Elle est également la fille d'Arlene « Jiggy » Hill, du clan Rastawenserenhtha Bear.

Ellie Joseph

Je suis de la nation Mohawk, Turtle Clan, né, élevé et vivant toujours dans la réserve des Six Nations, le long des rives de la rivière Grand. J'ai pris ma retraite il y a de nombreuses années après avoir exercé pendant trente-sept ans le poste d'enseignant dans les écoles élémentaires de notre système scolaire public, mais je reste un bénévole actif dans le domaine de l'éducation.

Après avoir participé à la campagne de renouvellement de seize jours d'Albany à Manhattan, New York, sur la rivière Hudson en 2013, j'étais l'un des quatre participants à avoir créé ce qui est maintenant connu sous le nom de « Two Row on the Grand ». Cette excursion de dix jours en pagaie, de Cambridge à Part Maitland, rassemble notre communauté des Six Nations et les participants alliés. Des enseignements culturels sont présentés tout au long du parcours, encourageant des relations saines et des liens avec la Terre Mère.

Fonctionnant comme un comité de bénévoles de base, nous avons vu la participation à ce projet plus que doubler en huit années d'existence. Des plans sont déjà en cours pour le prochain Two Row on the Grand. Pour plus d’informations, www.tworowonthegrand.com